Urgence 24h

514-836-2489

Repenser l’éclairage de la chambre d’études de nos enfants

2 septembre 2021

Nous vivrons très bientôt un retour en classe et donc un retour des devoirs et études à la maison. Comme ces séances d’études ont souvent lieu le soir au retour de l’école et que les journées sont courtes, une fois la saison froide bien installée, choisir la meilleure lumière pour étudier et lire est de la plus haute importance, et ce, pour s’assurer d’une concentration adéquate et pour éviter la fatigue visuelle qui pourrait être causée par un éclairage inadapté. L’article de blogue suivant s’attardera à la manière de repenser son éclairage pour permettre une saison des études, efficace.

Plusieurs points à considérer

De manière générale, afin de s’assurer que la lumière dans la pièce d’étude est idéale pour la concentration et permet d’éviter la fatigue, il faut qu’elle réponde à certaines exigences.

Premièrement, elle doit être homogène en éclairant la zone le plus largement possible sans changement brusque dans l’intensité. Cette lumière doit également éclairer du haut vers le bas et aussi verticalement que possible pour éviter les ombres ou les reflets indésirables qui nuiraient à la lecture ou à l’écriture.

Éclairage différencié

Pour obtenir un environnement de travail et d’étude correctement éclairé et ainsi maximiser sa productivité, il est intéressant de se doter d’un éclairage différent selon les zones. Par exemple, pour les petites pièces, il est recommandé d’établir un éclairage ambiant de base auquel on ajoute une autre source d’éclairage spécifiquement dirigé vers la lecture au moyen d’une lampe dirigeable.

Lumière froide ou chaude ?



Une question qui revient fréquemment est celle qui traite du ton de la lumière. Vaut-il mieux utiliser une lumière aux tons froids ou plutôt se tourner vers les tons chauds? Habituellement, la lumière chaude qui se rapproche des tons de rouge, de jaune et d’orangé est plutôt indiquée pour les ambiances détendues et pas nécessairement pour induire la productivité et l’éveil attendu pour les études. La lumière froide quant à elle, fournit des tons bleutés ou blancs et se rapproche davantage de la lumière naturelle. Ce type de lumière est donc plus indiqué pour étudier. Elle s’applique d’ailleurs dans tous les cas où il faut être concentré. La lumière froide permet d’éviter la fatigue visuelle. Cependant, si vous comptez étudier très tard, la lumière froide qui stimule le cerveau pourrait rendre difficile l’endormissement. La lumière chaude sera donc sans doute plus pratique dans ce cas particulier.

Le nombre de lumens

Pour étudier et lire correctement, il est absolument nécessaire que l’éclairage soit suffisant. Le rendement lumineux doit se situer entre 450 et 550 lumens. Ceci étant considéré comme la plage de luminosité optimale pour ce type d’activité. Un éclairage trop faible fatiguera vos yeux inutilement.

Si vous planifier repenser l’éclairage d’un espace dédié à la lecture et à l’étude, n’hésitez pas à contacter des professionnels qui pourront venir sur place vous conseiller. Un éclairage optimal influencera directement les performances, la concentration, la récupération et le succès dans les études, ça n’a pas de prix!

# RBQ. : 8324-2511-24